En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Avec la multiplication des options sur les automobiles de la marque, la souplesse et la dextérité des travailleurs ont de plus en plus droit de cité sur les lignes d'assemblage de Mercedes-Benz.
 

Dans sa principale usine allemande, le constructeur privilégie les interventions manuelles de ses ouvriers, plus aptes que les robots à réaliser les finitions de ses berlines haut de gamme, en raison de la multiplication des options.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • sclp
    sclp     

    Bravo Mercedes ! Ils ont enfin compris que sans l'homme, même l'homme le plus riche mourra. Les français mettrons bien encore une cinquantaine d'année à le comprendre. Ils ne savent imiter que ce qui n'a pas marché dans les pays voisins.

  • mousquetaire
    mousquetaire     

    Les robots voulaient faire grève parceque ils étaient trop fatigués le soir, en leurs donnant moins de boulot , Mercedes a eviter une grève, bien vu les Allemands

Votre réponse
Postez un commentaire