En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Michel-Edouard Leclerc: "il n'y a pas de guerre des prix!"

Mis à jour le
Michel-Edouard Leclerc était l'invité de BFM Business, ce mercredi 25 juin.
 

Le patron des hypermarchés du même nom, était l'invité de BFM Business, ce mercredi 25 juin. Répondant aux attaques de ses concurrents, il s'en est pris à la "sainte alliance" entre les industriels et les distributeurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • JOSENTET
    JOSENTET     

    mais BFM a perdu mon commentaire...pourtant rien d'insultant juste quelques petites vérités et informations. Peut-être est-ce de la jalousie de journaleux?

  • gussaoc
    gussaoc     

    Pour faire simple , proposons que les marges soient déterminées en pourcentage entre le produit sorti d'usine et le prix en rayon!!!!!!!!!! On peut selon les produits déterminer une culbute de 2 ou 3 ou etc!!!!!! C'est à dire un produit de 1e usine ne devra pas dépasser 2 ou 3 euros. Le reste en cas contraire tomberait dans les caisse de l'ETAT. Cela aurait également un énorme avantage, celui de favorisé les produits made in France. Un produit fabriqué en chine à 1 e se vendrait 2 ou 3 euros et un produit fabriqué en France à 2e se vendrait à 4 ou 6e. En sachant que les commerciaux fixent les prix de vente par rapport à des études qui déterminent le prix que les clients sont prêts à mettre, vous comprendrez vite leurs choix dans l'intérêts de leurs marges. Un autre avantage c'est que là l'entende producteur vendeurs sera calé coincé par une règle car tout le monde le client en premier connaitrait la règle!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire