En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel-Edouard Leclerc était l'invité de BFM Business, ce mardi 25 juin.
 

Michel-Edouard Leclerc était l'invité de Good Morning Business sur BFM Business, ce mardi 25 juin. Il a, entre autres, critiqué des mesures phares de la future loi de consommation, débattue actuellement à l'Assemblée nationale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • sclp
    sclp     

    Dans tous les cas, industriels soit disant malheureux ou distributeurs soit disant malheureux ou céréaliers à 5000€ mensuels malheureux, le dindon de la farce qui n'a qu'à subir et fermer sa gueule c'est le consommateur !!!!

  • Mickelkel
    Mickelkel     

    Quel menteur ! Les vrais voleurs sont les grandes surfaces, qui imposent leurs tarifs aux industries, qui n'ont pas d'autres choix que de baisser les prix... Un exemple ? Leclerc veut faire une promotion sur un fromage (-30% par exemple), et bien les 30% sont déduits du prix d'achat de l'industriel, qui se retrouve a payer lui-même la promotion décidée par Leclerc !

Votre réponse
Postez un commentaire