En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Monsanto emploie plus de 500 personnes en France.
 

Le géant américain de l'agrochimie va agrandir deux usines de production de semences dans le sud-ouest de la France, a-t-il annoncé ce mardi 17 juin.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Kerhouidret
    Kerhouidret     

    A tous ceux qui doutent encore des méfaits de cet empoisonneur qu'est MONSANTO, je vous invite vivement à regarder le film "Le monde selon Monsanto" disponible sue youtube. C'était diffusé sur ARTE. C'est édifiant. Les politiques ne peuvent rien contre ces multinationales puisqu'ils en croquent.

  • ANSALDO
    ANSALDO     

    Monsanto veulent posséder toute les semences et que plus personnes ne puissent planter une plante sans leur payer des royalties. Ces pratiques devraient être interdites et surtout en France. Monsanto Dehors ……………

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Pour "corriger" un peu l'article, aucune usine ne "fabrique" des semences, OGM ou pas.
    Il s'agit de sélection et finalement, conditionnement de graines produites par des agriculteurs sous contrat. Cette production, très technique se fait en France car les terres s'y prêtent et qu'il y a une structure de coopératives et d'agriculteurs suffisamment formés pour pouvoir conduire ces cultures à haute valeur ajoutée。

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et la France ADORE mossanto. Personne ne nous met le couteau sous la gorge pour être les champions de l'utilisation de produits chimiques sur nos produits. Faut juste dire la vérité aux Français.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Réciproque.

Votre réponse
Postez un commentaire