En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Montebourg: "la banque et l'assurance croient pouvoir diriger l'économie"

Mis à jour le
Arnaud Montebourg a également fait l'éloge du "patriotisme" de Pierre Medef.
 

Le ministre du Redressement productif a critiqué, ce mercredi 5 février, le secteur financier, qui, au sein du Medef, "entretient une certaine indifférence à l'égard du maintien de nos intérêts industriels. Il a directement visé le patron du réassureur Scor, Denis Kessler.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • felicie
    felicie     

    Il se tire une balle dans le pied, le Montebourg, en attaquant banque et assurance grâce au statut de prêteur privilégié desquelles son gouvernement a des crédits tant qu'il veut pour continuer sa politique ! Il crache à la fois dans la soupe dont il vit largement, et à la gu... de qui il en est redevable !

  • Alan taf
    Alan taf     

    Épidermique, ils font rien du tout , MR monte bourg il faut aller plus loin plus fort

  • rebelle80
    rebelle80     

    1173 employés sur le carreau, mais l'appel des voix a été plus fort pour vous !!!

  • rebelle80
    rebelle80     

    Montebourg, qu'avez vous promis aux employés de good year Amiens ?

  • epidermique
    epidermique     

    la banque et l'assurance ne croient pas ils font. Au contraire de nos politiques qui nous trainent en bateaux

  • delbarre
    delbarre     

    Notre pays est le dernier bastion du collectivisme en Europe, désolant et guère encourageant pour l'avenir de nos enfants. Le socialisme ne réussit que la pauvreté financière et l'embrigadement intellectuel et avec toujours le même refrain à la recherche du bouc émissaire pour cacher cette médiocrité idéologique qui mène la France au désastre.

  • jeanlou
    jeanlou     

    et y va voir quand il se prendra une bonne greve sur le dos!y fera moins la gloriole des syndicats

Votre réponse
Postez un commentaire