En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Montebourg obtiendrait 300 millions d'euros pour les entreprises en difficulté

Mis à jour le
Arnaud Montebourg doit présenter lors du Conseil des ministres du mercredi 13 novembre une série de mesures pour aider les entreprises en difficulté.
 

Le gouvernement inscrirait dans le projet de loi de finances rectificative examiné le 13 novembre 300 millions pour aider les entreprises en situation critique. Cette somme transiterait par le Fonds de développement économique et social.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Lucie La Vie
    Lucie La Vie     

    Oui ! c' est ahurissant ! ils se foutent de nous ; il est temps que toute cette racaille dégage .

  • 7auPoint
    7auPoint     

    Hallucinant !!!!! je cite (la dernière en date ) : " Montebourg obtiendrait 300 millions d'euros ...." Voila un (pseudo) gouvernement en cessation de paiement qui , aux abois , sort par enchantement des Milliards et des centaines de Millions de ..... son chapeau (????) je cite : Le Driant : 30millions en urgence pour l' armée ; Valls : 111millions en urgence pour la police et la gendarmerie ; Z'Ayrault : 30MILLIARDS + 14,5MILLIARDS pour Marseille ; Le Foll : 193millions pour la PAC en Bretagne ...etc .....etc ..... Et Moscovici ??? que va-t-il -NOUS- annoncer ??????? " Le doublement des IMPÔTS en 2014 " ????????

  • josy pattenlair
    josy pattenlair     

    300 patates c'est moins que pour Marseille ........................

  • josy pattenlair
    josy pattenlair     

    C'est quoi une entreprise en difficulté ? Une entreprise qui engraisse insuffisamment ses actionnaires ? J'ai connu ça en 2001/2004 lors du premier licenciement boursier ainsi nommé .

Votre réponse
Postez un commentaire