En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Carlos Ghosn a refusé de s'exprimer sur le fond de l'affaire, alors qu'il pourrait préparer la riposte de Nissan.
 

Le conseil d'administration de Nissan va examiner "cette semaine" la question de la montée de l'Etat français dans le capital de son partenaire français Renault, a annoncé lundi Carlos Ghosn. Mais le mystère plane autour des intentions du constructeur japonais.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire