En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre Moscovici a estimé que la France "est la première" à lancer une telle offensive.
 

Le ministre de l'Economie et des Finances, a confirmé, ce lundi 3 juin, sur France Info que les grands groupes devront publier leurs chiffres d'affaires et leurs impôts, pays par pays. Cette obligation va être rajoutée dans le projet de loi sur la réforme bancaire.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • skyraider
    skyraider     

    C'est les américains qui vont se frotter les mains. Ils auront toutes les infos de leurs concurrents français à l'étranger. Cela rappelle Shröder qui se félicitait des 35 heures en France parce qu'elles profitaient à l'Allemagne

Votre réponse
Postez un commentaire