En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux offres ont été déposées pour le maintien de l'activité à Florange.
 

Michel Sapin a déclaré ce 23 novembre que l'époque de la nationalisation de la sidérurgie, évoquée la veille par Arnaud Montebourg, était révolue. Mais tous deux tiennent à rappeler qu'ils œuvrent pour un but commun : maintenir Florange.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • biendici
    biendici     

    Il se divise souvent ce gouvernement...Bah, comme ça il n'agit pas et c'est une bonne excuse.

Votre réponse
Postez un commentaire