En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le site américain Netflix devrait bousculer le secteur audiovisuel français.
 

Le site américain de vidéo-à-la-demande propose dès ce lundi un vaste catalogue de séries et de films. Il vise 2 millions d’abonnés en cinq ans.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Plus il y a d'offres et plus le consommateur y trouve des avantages financiers .
    La concurrence fait bouger les lignes .

  • bingo19
    bingo19     

    Et les opérateurs ont bien raison d'être effrayés par Netflix qui fait fort bien ce que CanalPlay ne sait ou ne veut pas faire. Et qui va bouleverser, selon moi, la façon de consommer la télévision à la demande.

    Il faut comparer les prix des bouquets opérateurs et l'offre de Netflix pour constater à quel point le consommateur français payait trop jusqu'à présent.

    Et même si l'offre n'est disponible qu'en ligne : un Chromecast et une application Android ou iOS et la Télé affiche le contenu sans aucune difficulté et pour 8 euros par mois.

Votre réponse
Postez un commentaire