En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Il s'agit de la première sanction de cette nature infligée à un laboratoire pharmaceutique.
 

Une filiale japonaise de Novartis n'a pas reporté à temps les effets secondaires de certains médicaments. Elle se voit suspendre son activité pendant 15 jours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire