En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre Gattaz trouve les propos d'Arnaud Montebourg sur le rachat de SFR "tout à fait déplacés".
 

Le patron du Medef a estimé, ce 18 mars, que les propos du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg concernant le rachat de SFR par Numericable étaient "tout à fait déplacés".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Qoique
    Qoique     

    Voici pourquoi Montebourg a raison d'être méfiant :
    SFR est trop gros pour NUMERICABLE, sauf à s'endetter de manière excessive.
    Un autre opérateur étranger pourrait ensuite ramasser le tout par une OPA facile sur NUMERICABLE ou simplement le rachat d'ALTICE (au Luxembourg) ?
    L'actionnariat de NUMERICABLE n'est déja pas vraiment français :
    ALTICE, câblo-opérateur luxembourgeois détient 30 % des parts, devant la société américaine Groupe CARLYLE (26 %), et la société britannique de capital-investissement CINVEN (18 %).
    On a vu avec ARCELOR qu'un achat d'une société au Luxembourg ne pouvait pas être bloqué – avec les conséquences sociales qu'on connait.
    Il serait dommage que le deuxième opérateur de télécoms français change lui aussi de nationalité … Est-ce que Gattaz n'y attache aucune importance ?

Votre réponse
Postez un commentaire