En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le ministre de l'énergie algérien, Noureddine Boutarfa, est l'un des principaux artisans d'un accord symbolique, mais sans doute historique.
 

Aussi inattendu qu’inespéré, l’accord de réduction de production signé mercredi par les pays de l’OPEP fait monter les cours du brut, et flamber les majors pétrolières en bourse. Même si la route reste longue avant sa concrétisation, c’est l’Algérie qui aura marqué un point décisif dans ces négociations.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • JeanduBois
    JeanduBois     

    Bravo aux Algériens pour le leadership!

  • JeanduBois
    JeanduBois     

    Bravo aux Algériens pour le leadership!

  • passur
    passur     

    L'algérie qui n'a même pas étés capable de faire le travail, trouver le pétrole, crée les puits et le raffineries, même sur l'entretient elle n'en est même pas capable, tout juste bonne à crée de la misère, sauf pour les dirigeant, en plus, qui va contrôler que les pays respecte bien les quota, elle sera la première à passer outre, hypocrite un jour hypocrite toujours

  • passur
    passur     

    L'algérie qui n'a même pas étés capable de faire le travail, trouver le pétrole, crée les puits et le raffineries, même sur l'entretient elle n'en est même pas capable, tout juste bonne à crée de la misère, sauf pour les dirigeant, en plus, qui va contrôler que les pays respecte bien les quota, elle sera la première à passer outre, hypocrite un jour hypocrite toujours

  • 109600
    109600     

    50 milliards détournés chaque année par la mafia du pouvoir algérien vers des paradis fiscaux.
    Le peuple crève dans le pays qui pourrait être le plus riche d'Afrique.

    JeanduBois
    JeanduBois      (réponse à 109600)

    Décidément le makhzen et ses suppôts propagent leur mensonges partout, et ce car l'Algérie et un soutien indefectible du Sahara occidental et du Droit international, contre le colonialisme et les lobbies en tout genre. 1/Pour le détournement, c'est le Maroc qui a été détourné par un roi prédateur. 2/L'Algérie est loin d'être le premier producteur de pétrole d'Afrique, toutefois le Maroc a le tourisme, produit du hash, et profite d'autres rentes...

Votre réponse
Postez un commentaire