En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour Bouygues Telecom qui confirme des discussions préliminaires avec Orange, "aucune décision n'a été prise et rien ne garantit l'issue de ces discussions préliminaires".
 

L'ampleur des cessions d'actifs de Bouygues Telecom envisagées pour que son rachat par Orange soit accepté par les régulateurs pose problème. Ces activités trouveront-elles des repreneurs en vue d'une redistribution des cartes sans précédent dans les télécoms tricolores?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Comme d'habitude je mets mes commentaires sur cette page, étant interdit sur la page acceuil!
    "...par plus de moyens octroyés à la police et à la justice", et l'armée et la gendarmerie? c'est parcequ'ils ne sont pas syndiqués et ne présentent aucun pouvoir de nuisance que les militaires et les gendarmes n'aurant rien? En plus les militaires font le boulot des policiers, cela n'était pas prévu dans leurs budget!

Votre réponse
Postez un commentaire