En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
À un mois de l'entrée en vigueur du quota de 40% de femmes administratrices d'entreprises, le compte n'y est pas.
 

Le 1er janvier, les conseils d'administration d'un grand nombre d'entreprises françaises devront compter au moins 40% de femmes. On en est encore loin. Certaines entreprises ne connaissent même pas la loi, ni les sanctions qu'elles encourent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire