En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le stationnement va devenir payant en soirée jusqu'à 20 heures contre 19 heures actuellement.
 

Fini le stationnement gratuit le samedi et au mois d’août dans la capitale. La Ville compte en effet réformer la politique tarifaire des 142.000 places payantes de surface à compter du 1er janvier. Avec à la clé, des prix doublés dans certaines zones.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gouik
    gouik     

    dès qu'une ville a des places payantes, je vais le moins possible dans cette ville, et je continuerai, paris ils ne sont pas prêt de m'y voir.

  • loooooool
    loooooool     

    une chose à dire... vive La France!!!

  • jeanmarc
    jeanmarc     

    Très bien. Que la ville de Paris fournissent tous les arrêtés municipaux clairement motivés imposant le paiement des stationnements et ce dans toutes les rues concernées de la capitale."Il n'y aura aucune hausse d'impôts pour personne en 2015" nous disait le "chef" de l'état. Cela ne concernait pas les communes, les régions et les agglomérations. Maintenant qu'ils se sont fait amputés leurs budgets pour faire des économies, Paris donne le ton et allez hop! on augmente jusqu'à doubler pour certains les stationnements. Vous allez voir la vague d'augmentations qui va nous tomber dessus mais sinon pour relancer la croissance, il faut baisser les salaires : cherchez l'erreur. Il n'y aura pas soi-disant de gels de trois ans des salaires, mais des salaires que l'état ne peut pas contrôler, il a gelé le SMIC et comme les patrons veulent que les salaires baissent, ils nous trouveront bien avec un énarque une copie incompréhensible de la réduction Fillon en plus de la réduction Fillon sur les bas salaires. Il est évident que cette dernière a motivé les entreprises à recruter à des salaires plus élevés. Ah mince non! sinon pas de réduction Fillon. On a l'impression à les entendre que nous gagnons des millions d'euros par mois, ils confondent avec Cahuzac, Thevenoud et le pdg de GDF SUEZ qui n'est pas inquiété désormais par le trou de la caisse des retraites!

Votre réponse
Postez un commentaire