En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le patron d'Airbus plaide pour une dévaluation de l'euro

Mis à jour le
Fabrice Brégier s'en prend une nouvelle fois à l'euro fort.
 

Fabrice Brégier, le président exécutif d'Airbus réclame, dans une interview dans un quotidien allemand ce mardi 8 juillet, une action de la part de la banque centrale européenne pour faire baisser le niveau de l'euro.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Ben oui; quand t'aura supprimé l'€, t'auras quoi ? un Franc CFA indexé sur le $ ? Alors là, pour le compte le bleu-blanc-rouge, l’exception culturelle, le fonctionnaire à la française et les fromages qui puent seront au musée des Arts Premiers à coté des masques de sorciers... Bon, au fond ça ne sera peut-être pas plus mal ...

  • He Ben He Ben
    He Ben He Ben     

    Supprimer l'EURO c'est ce qu'il faut. Arrêtons de ce faire guider par l'EUROPE nous allons en crever.

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    Ce génial abruti en a d'autres comme ca ? Ce sont encore les petits qui vont trinquer et la coupe est pleine ! Attention au peuple qui va se rebeller !

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    AUSSI en €, à égalité avec le $. Et ce n'est pas impossible, vu la taille et le poids économique de la zone Euro, c'est juste une question de volonté politique .... et il en faudra, car on peut s'attendre à tous lessabotages possibles de la part des US qui n'ont pas envie de perdre l'avantage que leur confère le $ . Pourquoi les Chinois se sont mis )àl’abri en limitant la convertibilité de leur monnaie ? Pas fous les Chinois !

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Il est mal avec son CA qui baisse, mais sa proposition de "dévaluer" l'Euro n'a pas de sens: On ne peut pas dévaluer l'€ ! Mais en s'unissant et en faisant ce qu'il faut, nos dirigeants européens peuvent faire de l'€ une monnaie d'échange mondiale, ce qui résoudrait le problème d'Airbus et d'autres. Car tant que les échanges, donc les références de prix, seront en $, le pb subsistera. C'est le meme pb qu'a rencontré BNP pour son trading sur le pétrole, le meme pb que rencontre la moindre pme exportatrice, c'est la plaie au quotidien, c'est aux autorités européennes d'agir pour que le commerce mondial se fasse AUSSI

Votre réponse
Postez un commentaire