En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard Charlès, ici lors de son intervention sur BFM Business, le 7 février dernier, est préoccupé par l'alourdissement de la fiscalité du capital
 

Le directeur général de Dassault Systèmes explique dans un entretien accordé au Monde daté du mardi 12 mars "étudier la question sous tous ces aspects". Selon lui, "résider en France devient lourdement handicapant".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    il n'est pas encore parti !!! il doit avoir des fins de mois difficiles .... au lieu de s"acheter un yatch de 45m, il doit se rabbatre sur celui de 35m !!! le pauvre ...

  • bubu67
    bubu67     

    C'est bien connu, quand le bateau coule, les rats quittent le navire!

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Et d'arborer fièrement sa Légion d'honneur au revers de son veston... Bon voyage !

  • Patricia Gabart
    Patricia Gabart     

    quelle honte ce patron qu on le vire celui la aussi .ca devrait meme pas se poser la question et puis ce gouvernement de merde qu on a. vivement le revolution qu on brule tout

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    un raffale par an pour maintenir le service de maintenance....Dassault est leader dans le CAD. les Rafales ne rapportent rien...A force de pousser les patrons à quitter la France, on va attiver à fabriquer des Trabans

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Alors que l'état subventionne ses avions par milliards, voila le retour. Qu'il emmène ses rafales ...

Votre réponse
Postez un commentaire