En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La production de pétrole est repartie à la hausse aux Etats-Unis, qui sont de moins en moins dépendants de l'Opep.
 

Les pays membres de l'Opep se réunissent, mercredi 4 décembre pour fixer la production de pétrole de chacun. L'Iran compte bien s'imposer après la levée des sanctions pesant sur son économie, grâce à l'accord sur le nucléaire.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • lagauche
    lagauche     

    il ne faut pas compter sur une baisse, car l'Iran était déjà dans le circuit de la distribution, donc pas de baisse à la pompe, même je dirais , qu'au contraire , on va prend encore quelques centimes.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Normalement cela devrait faire baisser le prix du baril,mais le verrons nous à la pompe ?????that is the question

Votre réponse
Postez un commentaire