En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pétrole vénézuélien part de plus en plus vers la Chine, qui surveille de près les élections de dimanche.
 

Le Venezuela élira son nouveau président ce dimanche, et Pékin s’intéresse de près aux résultats. Se rapprocher économiquement de la Chine permet à Caracas de s’éloigner des États-Unis, un client encombrant pour l’idéologie politique du pays.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire