En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Piratage: le ministère de la Culture prend ses distances avec le rapport Lescure

Mis à jour le
Aurélie Filippetti s'est aperçue que confier les amendes au CSA soulevait des problèmes
 

Le rapport Lescure propose que les amendes infligées aux pirates ne soient plus décidées par la justice, mais par le CSA. Mais le ministère n'est pas convaincu, et envisage de laisser cette tâche au juge.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Une belle usine à gaz qui va aboutir des sanctions idiotes et des contournements variés.
    Les questions du téléchargement légal et d'une révision complète de la gestion des droits sur les œuvres restent de coté: Se contenter d'organiser une répression plus ou moins brutale pour que "rien ne change" dans le paysage des droits d'auteur est intenable, le monde ne s’arrête pas ...La technologie et les usages évoluent, fô gérer le changement ou disparaitre :
    C'est quand même incroyable d'etre ignorant à ce point que la gestion des droits sur les oeuvres de l'esprit a toujours été une matière qui évolue . Je pense que le blocage vient surtout d'une industrie qui voit certaines incroyables rentes s'effondrer .

    Ben oui ! Et après ? ON NE PEUT QUAND MËME PAS ESPERER FAIRE LES MËME PROFITS UNITAIRES EN VENDANT A DES MILLIONS D NTERNAUTES QU A L EPOQUE DES CINEMA DE QUARTIER §

  • Fred L
    Fred L     

    Encore une usine gouffre à argent publique pour pas grand chose sauf à défendre les intérêts de certains privilégiés sur le dos de la communauté !!

Votre réponse
Postez un commentaire