En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les opérateurs de poker en ligne ont perdu 18% de leurs joueurs en 2012
 

Après Partouche, le groupe Barrière et la Française des Jeux décident de se retirer du marché du poker en ligne. En cause : une rentabilité difficile à atteindre face à des concurrents délocalisés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    La mode qui passe + la fiscalité confiscatoire de la France ...

  • Olivier Girard
    Olivier Girard     

    Dans le genre je désinforme, cette article est un bon exemple

  • Olivier Girard
    Olivier Girard     

    Vous dites vraiment n'importe quoi ... les joueurs européens peuvent déjà joué sur les sites de poker français. Et les joueurs français s'en vont habiter Malte justement car les plateformes françaises sont accessibles y sont accessibles et qu'ils bénéficient d'avantages fiscaux.

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Ben oui, le poker c immoral, alors la France taxe et re-taxe ! Les marchés financiers aussi, le capital c sale faut taxer ... alors les gros joueurs s'en vont .
    Et les petits se lassent.

    Mais la croassance des nos zélites se porte bien, de mieux en mieux, elles n'ont jamais croassé plus fort . Alélouia !

Votre réponse
Postez un commentaire