En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A l'horizon 2030, la part nucléaire du mix énergétique japonais représentera 20-22%, les énergies renouvelables 24%. (image d'illustration)
 

En préparation de la COP21, le Japon s'engage à réduire ses émissions polluantes de 26% à l'horizon 2030. Une contribution qui a du mal a passer pour les experts climatiques et les organisations écologistes. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • OBSERVATOIREduNUCLEAIRE
    OBSERVATOIREduNUCLEAIRE     

    Recopier la propagande du lobby de l'atome ne fait pas un article !

    Le Japon ne relance rien du tout, il n'est même pas sûr que les deux réacteurs de Sendaï soient remis en route.

    Jusqu'à preuve du contraire, les 54 réacteurs japonais sont à l'arrêt en continu depuis septembre 2013...

    Enfin, tout individu sensé comprend qu'on ne "sauve" pas la planète avec le nucléaire, bien au contraire...

Votre réponse
Postez un commentaire