En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Loik Le Floch-Prigent défend le maintien d'Alstom dans le giron français.
 

Loik Le Floch Prigent, ancien président de la compagnie Elf, mais aussi de la SNCF et de GDF, estime que la vente des activités énergie du groupe français à General Electric n’est en rien justifiée. Entretien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Certains ont perdus leur privilèges on dirait !
    Si il payait des impôts et cotisait à la retraite on en serait pas la !

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Certains ont perdus leur privilèges on dirait !
    Si il payait des impôts et cotisait à la retraite on en serait pas la !

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Certains ont perdus leur privilèges on dirait !
    Si il payait des impôts et cotisait à la retraite on en serait pas la !

Votre réponse
Postez un commentaire