En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La nuit, Paul English prend sa Tesla Model S et se connecte à l'appli Uber pour rencontrer de nouvelles personnes et aussi, tenter de comprendre la manière dont sont notés les chauffeurs.
 

Paul English a vendu en 2012 le site Kayak, qu'il avait co-fondé, pour 2 milliards d’euros. Aujourd’hui, il sillonne les rues de Boston au volant de sa Tesla Model S pour le compte d’Uber. Son but: faire des rencontres et préparer le lancement d’une nouvelle start-up.

Pascal SAMAMA

journaliste

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • grognon
    grognon     

    Une idée pour Macron pour lui faire toucher du doigt la réalité des Français (appelé aussi sans-dents, illettrés, porteur de tee-shirt, .....)

Votre réponse
Postez un commentaire