En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Avec davantage de possibilités de personnalisation, Facebook et Twitter sont les nouveaux vecteurs de campagnes d'hameçonnage des pirates.
 

Si les responsables de la communication et du marketing se réjouissent de pouvoir dialoguer avec leurs clients via Facebook et Twitter, les patrons informatiques s'inquiètent eux, des menaces que font peser ces réseaux sociaux sur leurs systèmes d'information.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire