En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les cartes titres-restaurant représentent 3 à 3,5% du marché total, soit environ 120 000 cartes en circulation.
 

Un an après leur autorisation, il n'y a que 120.000 titres-restaurants dématérialisés en circulation, soit 3% du marché. Moyen de paiement électronique et titre-papier risquent de cohabiter encore quelque temps.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    Le ticket restau papier est aussi une jolie lessiveuse à argent sale....

  • CDGE
    CDGE     

    Si c'est pour retirer des avantages aux salariés il ne faut pas chercher plus loin pourquoi ça ne marche pas !!!

  • tintin
    tintin     

    Ca ne décolle pas ? Pourquoi ? Réponse : c'est une idée de gauche.

  • boblefan
    boblefan     

    pas d'utilisation le dimanche, plafond journalier, pas de possibilité de don a un sdf, pas de possibilité de faire ces cours alimentaire mensuel avec (limitation), pas de possibilité d'invité des amis au resto avec, flicage de toutes nos consommations....
    avantage: on risque pas de le perdre.
    mais pourquoi les gens préfère le papier?????
    sachant que ceux qui ont franchi le pas son souvent forcé par leurs employeurs.

  • lesemian
    lesemian     

    "pas d'utilisation le dimanche, plafond journalier de dépense fixé à 19 euros"...Tout est dit

Votre réponse
Postez un commentaire