En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le cheveu se portait naturel sur les catwalks en 2017, qu'il soit bouclé, frisé, crépu ou raide, comme ici chez Vuitton.
 

L'industrie de la beauté valorise de plus en plus les cheveux bouclés, frisés ou crépus naturels. Une tendance qui recouvre une vraie mutation de la société, et qui lui offre un relais de croissance faramineux.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Laly Zabel
    Laly Zabel     

    Bonjour Mme Nina Godard
    Je trouve votre synthèse tellement juste et bien renseigné. Bravo !
    Le cheveux crepu, frisé, bouclé, porté fièrement n est pas une mode mais une révélation de soi...
    C est bien ça.

    Une Nappy qui passait par lá.
    #Naturel&Happy

    Laly
    Laly      (réponse à Laly Zabel)

    erratum : " synthèse bien renseignéE" et "Le cheveU crépu..."

  • Chabadabada1
    Chabadabada1     

    Ravie de lire cet article. je suis européenne caucasienne à peu blanche mais cheveux bruns et bouclés (mais pas partout pareil) j'ai la hantise d'aller chez le coiffeur car ils coupent et coiffent en fonction d'un cheveux raide, veulent tous lisser, faire des brushings, faire des mèches deux voire trois couleurs, mettre des produits que mon cheveu ne réclame pas et cela me coûte un pont en services inutiles. Exiger un séchage "normal" sous casque et une coupe à sec pour respecter la nature de mon cheveu est un non-sens pour eux. Du coup, la plupart du temps , je me coupe et me colore les cheveux moi-même. Aller chez le coiffeur est une hantise pour moi. j'espère qu'à l'avenir cela changera.

Votre réponse
Postez un commentaire