En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi un véhicule de collection n'est pas toujours une bonne affaire

Selon la Cour, la précision d'une immatriculation en "véhicule de collection" annonce à elle seule que l'usage devait en être particulièrement restreint.
 

Si l'on achète une automobile classée en "véhicule de collection", juge la Cour de cassation, on a tort de se plaindre a posteriori si elle n'est pas apte à assurer un usage normal pour des déplacements quotidiens.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire