En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Presstalis: l'Etat a injecté 165 millions d'euros en neuf ans

Mis à jour le
La messagerie a subi une trentaine de mouvements de grève depuis octobre
 

Le ministre du budget Jérôme Cahuzac critique l'appel à la grève lancé par la CGT chez le distributeur de journaux, où 1 250 postes doivent être supprimés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • dartagnan1611
    dartagnan1611     

    Depuis plusieurs dizaines d’années, le syndicat du livre, assis sur ses avantages acquis, contribue à détruire la presse qui est déjà bien mal en point. Fort de son monopole, ce syndicat profite de cette force pour détruire l’activité qui la fait vivre. Ceci contribuera davantage encore à pousser les lecteurs à aller chercher l’information sur internet et c’est peut-être le point positif : les éditeurs développeront plus encore leurs sites pour aller dans ce sens. A ce sujet, il y a un nouveau site français onemoretab.com plutôt pas mal fait, qui donne encore plus envie d’aller consommer de l’information. Dans tout malheur peut-être un point positif ?

Votre réponse
Postez un commentaire