En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les prix et l'emploi, principales victimes du rachat de SFR

Mis à jour le
Bouygues ou Numericable auront payé SFR tellement cher qu'ils ne pourront plus casser les prix
 

Malgré les belles promesses de Bouygues et Numericable, les expériences passées ou étrangères montrent que le rachat d'un opérateur se traduit par des salariés en moins, des investissements en moins, et des tarifs en hausse.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Chrissy92
    Chrissy92     

    Pourquoi les articles ne vont pas plus loin dans l'analyse du rachat de SFR, personne ne s'inquiète de l'avenir pour les MVNO ? et de ceux partenaires ou filiales de SFR ?
    J'ai du mal a croire qu'il n'aura aucune perte d'emploi...

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ouais .. dommage que pour la Fnac, il n'ait pas eu cette idée :))

  • korben
    korben     

    Emploi? y aura pas de blème Arnaud le chevalier blanc a tapé du poing sur la table , il ne veux pas entendre parler de licenciement ......

Votre réponse
Postez un commentaire