En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Noël Forgeard (à droite), l'ancien coprésident d'Airbus, fait partie des prévenus dans le médiatique procès EADS.
 

Le tribunal correctionnel de Paris a renvoyé à l'instruction l'affaire de délits d'initiés présumés en 2006 chez EADS, mardi 7 octobre. Le procès pourrait ainsi être repoussé de plusieurs mois.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • tim osman
    tim osman     

    ca vire au ridicule: a-t-on le droit de posséder des actions de l'entreprise pour qui ont travaille ?
    Car il y a conflit d’intérêts dès que ca baisse...
    A-t-on le droit de vendre des actions qu'on possède ? si oui pouvons nous les vendre cher ? ou bien sommes nous obligés de les vendre au prix minimum du marché ?
    Airbus peut-ils raisonnablement conserver ses cadres en France ? Car leur rémunérations deviennent impossible à gérer durablement.

Votre réponse
Postez un commentaire