En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Prostitution : le chant pour retrouver confiance en soi
 

BFM PARTENAIRE - À travers un projet artistique ambitieux, l’association The Real Me, qui oeuvre depuis trois ans auprès des femmes qui travaillent dans le bois de Vincennes, entend les aider à retrouver confiance en elles et changer le regard de la société sur la prostitution.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Hic et nunc
    Hic et nunc     

    Voilà une initiative intéressante de la part de l’association The Real Me.
    Je trouve cependant étonnant que Pierre Chupin, malgré qu’il sache que ces femmes sont la plupart du temps victimes des réseaux de prostitution, appelle cette activité un travail.
    Cette appellation est celle de l’industrie du sexe et ne vise qu’à essayer de normaliser cette activité dans l’opinion.
    Non, céder la propriété de son corps à un inconnu contre argent pendant le temps de la passe n’est pas un travail. Si ce l’était, il serait interdit parce qu’il contreviendrait à toutes les règles de sécurité et de santé au travail.
    Une enquête ( INUS ) réalisée en 2013 pour la première fois en France auprès de prostituées, a montré que les pensées suicidaires étaient 7 fois plus élevées chez les prostituées que dans le reste de la population, le passage à l’acte, 12 fois plus élevé. Elle a également montré que la consommation d’antidépresseurs et d’anxiolytiques était multipliée par 5 chez les prostituées, qui se trouvaient également 6 fois plus exposée aux viols. Sans oublier les meurtres. En 2014, 8 prostituées ont été assassinées en France. Quand les enquêtes aboutissent, elles montrent que les assassins sont des clients.
    http://www.humanite.fr/prostitution-la-marchandise-femme-est-exploitee-par-le-capitalisme-le-plus-dur-en-ecrasant-les-prix

Votre réponse
Postez un commentaire