En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg n'a pas obtenu de concession de la part de Philippe Varin, le dirigeant de PSA.
 

La direction du constructeur français ne veut rien lâcher sur l'emploi. Les longues heures de réunion entre la direction de PSA, Arnaud Montebourg, et les syndicats, ce mercredi 25 octobre, n'y ont rien fait.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sphere
    sphere     

    pourtant, garantir le maintient des emplois en échange de 7 milliard d'euros, je trouve que c'est pas cher payer. j'ai l'impression que le message de Mr Varin est claire, donne moi les 7 milliards que je puisse les mettre dans la caisse et lâche moi la grappe que je vire mes employés tranquille ....

  • sarah040000
    sarah040000     

    ce bouffon, de Montebourg, croit il pouvoir gérer une société comme PSA avec des paroles........ il n'y connait rien du tout ...du vent un clown bien payé !!!!!!!!!!

  • biendici
    biendici     

    On ne peut pas tout faire: démagogie, bouffonnerie et travail sérieux! Basta.

  • ASCANE
    ASCANE     

    a fond a gauche.Par contre , pour une fois la CGT ferait peut etre bien de se calmer un peu et d ouvrir les yeux sur les efforts imposés a PSA par le gouvernement en contre partie des 7millards d E
    Bravo Mr Ayrault et Montebourg

Votre réponse
Postez un commentaire