En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
PSA envisage une augmentation de capital dans laquelle le chinois DengFeng pourrait prendre une part importante.
 

Peugeot perd 100 millions € par mois et va à la faillite si rien ne se passe. Une recapitalisation de 3 milliards d’euros est prévu, souscrite moitié par l’Etat français moitié par une entreprise publique chinoise Dongfeng.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Trincavec
    Trincavec     

    Fermer les frontières : fuite de brevets...! Les cocos sont là , bientot le supplice du jardin des mille fleurs pour les faiseurs de greves et autres trublions.Dur , dur.

  • jolbob
    jolbob     

    PSA devrait demander des dommages et intérêts aux membres de ce gouvernement d'irresponsables et d'incompétents (payables sur leurs fonds personnels, évidemment pas avec nos impôts). Ce sont les agressions répétées de Montbourde et des ses compères qui ont gravement endommagé PSA et la filière automobile. (dito avec les filières de l métallurgie et de l'agroalimmentaire).

Votre réponse
Postez un commentaire