En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Philippe Varin juge également "normal" qu'il y ait des contreparties en échange de l'aide à l'Etat
 

A l’heure où le gouvernement vole au secours de PSA Finance, banque du groupe automobile, son patron Philippe Varin a assuré en conférence de presse que les contreparties exigées par l’Etat ne concernent pas le plan de restructuration du groupe.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jeff1965
    jeff1965     

    varin qui a conduit cette stratégie commerciale chez psa et gefco doit démissionner de ces fonctions vu les dégats sociaux chez ces deux entreprises

  • kastrosikia
    kastrosikia     

    Donc en gros, Varin prend le pognon et met néanmoins tout le monde dehors.
    Merci qui ? Merci Flanby !!!

Votre réponse
Postez un commentaire