En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Quasi ruiné en 2000, ce patron est aujourd'hui le "Steve Jobs" japonais
 

À 58 ans, Masayoshi Son vient de réaliser un gros coup en rachetant le fabricant de puces britannique ARM. Pourtant le fondateur du géant japonais des télécoms SoftBank revient de loin. Il y a 15 ans, il a perdu 90% de sa fortune.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire