En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le quartier des marques de luxe à Tokyo.
 

Après Hermès mercredi, c'est au tour de Kering ce vendredi de s'abstenir de formuler des prévisions pour 2017 en raison d'un environnement incertain. Voici pourquoi ces grands noms français ont peur de l'avenir.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire