En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ces élastiques en plastique ont permis de rapporter 9 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'importateur français.
 

Emmanuel Laurençon découvre ce jouet, en fait un bracelet en plastique mou, l'année dernière aux Etats-Unis. Il décide de le vendre, en exclusivité, en France. Un pari qui s'est révélé gagnant.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire