En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
 
"Les Intaxables", parodie du film "Les Indestructibles" ("The Incredibles") - DR

Le rapport sur la fiscalité du numérique pointe les défauts des pistes envisagées jusqu'à présent.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
2 opinions
  • Christian Abel     

    "Bref, le rapport Colin et Collin ferme de nombreuses portes pour pousser son idée de taxe sur les données personnelles."

    Bref, les Dupond et Dupont de la taxation repoussent des idées ridicules pour proposer une soluce encore plus ridicule.

    Rappelez-moi, au nom de quoi devrions-nous taxer Google et les autres? Quelle est notre légitimité à prétendre que leurs bénéfices nous appartiennent?

    Aucune, et cela répond à la question.

  • Yves Trlt     

    Quel délire, assiette de taxation basée sur la vertu ...
    Peut-être ne pas non plus oublier que, d'une part avaliser le fait que tous ces acteurs se goinfrent de données personnelles n'est en rien une fatalité :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
    (autrement dit, aucune loi uniquement "défensive sur l'existant" ne fonctionnera en ce qui concerne les données personnelles, par contre un nouveau rôle est nécessaire)
    ou :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/07/06/trafiquotages-pseudo-modernes-customer-retention-et-toute-cette-crasse/
    Et que d'autre part, si ces données constituent un "capital" important pour ces entreprises, ce capital a pour fonction de favoriser des transactions commerciales :
    - achats de particuliers sur Amazon
    - achat par des entreprises de mots "ad sense" sur Google,
    - équivalent sur facebook (facebook ne vend pas les données, mais ces données rendent ces services plus efficaces donc attractifs)
    Pourquoi ne pas taxer ces transactions ?

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •