En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le réchauffement climatique, une des préoccupations majeures des Etats avant la COP21. (image d'illustration)
 

Alors qu'une nouvelle session de négociation, en vue de la COP21, se déroule en ce moment à Bonn, un rapport laisse entendre que les ambitions affichées par les Etats seront difficilement atteignables. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Homme de Boutx
    Homme de Boutx     

    PS:
    Monsieur le Président de la République,

    L'esprit de serre du CO2, ça n'existe pas.
    Si la planète chauffe, c'est à cause de la chaleur. La France se "réchauffe" deux fois plus que le reste de la planète, et c'est bien la faute du nucléaire car 60 % de l'énergie primaire est directement issue du nucléaire.
    Mettez 1 litre de pétrole dans un poêle et vous produirez 10 kWh de chauffage dans votre salon ; avec le nucléaire, pour avoir 10 kWh dans votre salon, il faut en produire 40, soit 4 fois plus de chaleur à disperser dans la nature !

    1 litre de pétrole ( 10 kWh) = 40 kWh de nucléaire

    Du temps où l'on avait des idées, on avait déjà fait le bilan des actions à prendre.
    Qu'attendez vous pour interdire les radiateurs électriques, les cumulus, mais aussi les chaudières au profit de pompes à chaleurs entraînées par des groupes électrogènes à récupération de chaleur, tout cela pour chauffer deux logements mitoyens sans ligne à haute tension ni centrales nucléaire et pour une consommation à peine supérieure à celle de la chaudière remplacée par le groupe à énergie totale !
    Il faudrait aussi "interdire" les avions qui déposent des résidus carbonés faisant fondre la neige et la banquise.
    Mais il est aussi vrai que le chauffage concerne les pays froids et que le réchauffement climatique va réduire les besoins (+2°C=-20% de chauffage).
    Dans le cadre du développement durable de la planète, vous pourriez commencer par taxer les importations massives de chine (sans retour, transformant nos régions en une véritable poubelle- et sans connaître l'incidence réelle de ce "déménagement" sur la rotation de la planète, son inclinaison,....)
    On pourrait aussi réduire ce déménagement en réduisant la consommation en biens "jetables" en réparant, en reconditionnant ou en améliorant sans cesse nos biens. Pour cela, il faudrait établir des normes de réparabilité conduisant à une standardisation des composants de nos produits, pouvant conduire à une plus grande diversification des produits par réduction du coût de développement.

    En espérant un monde meilleur pour nos enfants...

    Je vous prie d'agréer, Monsieur le président de la République, l'expression de ma haute considération.

Votre réponse
Postez un commentaire