En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Barnier, en conférence  de presse, ce mercredi 29 janvier.
 

Le commissaire européen au Marché intérieur et aux Services, Michel Barnier, a présenté, ce mercredi 29 janvier, ses propositions pour une réforme bancaire européenne.Ce qui irrite Paris qui a déjà adopté l'année dernière son propre texte.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • the painter
    the painter     

    Intéressant d'assister à une vive inquiétude de la BCE à propos d'une possible faillite d'une ou plusieurs grandes banques privées. En d'autres termes, vos placements et épargnes ne sont nullement garantis et la "chypriotisation" de votre argent est envisagée surtout avec le chef d'état que l'on s'infuse.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Franchement, je ne vois pas le Tollé général de la part des citoyens ..... Je préfererai un article sur le Tollé général en matière de chômage en Europe

  • concombre masque
    concombre masque     

    Pour une fois que l'Europe prend une bonne décision la réaction de la BdF est suspecte

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Il ya bien une volonté des grandes banques de tricher et mettre en pèril l'èconomie. L'Europe n'est pas le reste du monde. Ce comportement des grandes banques donne encore plus d'arguments aux partis extrèmistes. Certes les Lois sont là pour empècher leur prèsence dans le dèbat public. Cependant Bruxelles est seule finalement à pouvoir règuler dans l'interets uniques des citoyens européens sans descrimination des pays. Si il faut mettre des Lois pour interdir les dèrives, les banques n'auront pas le choix. Il faut en finir avec la finance des irresponsables.

Votre réponse
Postez un commentaire