En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ces salariés qui s'opposent à la vente aux Chinois de l'aéroport de Toulouse 

Mis à jour le
L'ouverture partielle du capital de l'aéroport de Toulouse Blagnac doit servir de test pour faire de même à Lyon, Nice, bordeaux...
 

L'Etat a entamé un processus de privatisation partiel qui doit permettre au consortium chinois Symbiose de prendre 49,9% du capital. Mais la méthode est jugée trop opaque par le comité d'entreprise qui a voté contre la vente.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire