En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
De gauche à droite, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et le PDG de Renault Carlos Ghosn
 

Le constructeur français a ouvert ce lundi 10 novembre près d'Oran sa première usine en Algérie. Le groupe va ainsi renforcer sa présence sur le deuxième marché automobile africain.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MEHIEL73
    MEHIEL73     

    Il est vrai que la France connait le plein emploi.....

    La honte RENAULT !!!!!!!

  • proutprout
    proutprout     

    Et apres on entend nos debiles du pouvoir parler de relocaliser !

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    En France on ne veut plus de Renault parceque la garantie constructeur ne s'applique jamais !!!
    Exemple LAGUNA II

Votre réponse
Postez un commentaire