En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Routiers: les patrons refusent de revenir à la table des négociations

Routiers
 

Une réunion de négociation devait se tenir ce jeudi matin, à l'invitation du gouvernement. Mais le patronat du transport routier a l'intention de sécher, en dépit du rappel à l'ordre de l'exécutif.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • R1
    R1     

    Je ne comprend pas pourquoi les routiers bloquent les routes , ce principe est détestable . Se mettre en grève sur leur site de travail serait plus citoyen . De plus cela implique qu'à un moment il sera fait appel au gouvernement que ce soit par l'action de la police ou par son invitation aux négociations. Enfin une fois que le problème des salariés sera traité , nous verrons alors les patrons faire grève.Cette branche n'est pas mature

    jagcavendish
    jagcavendish      (réponse à R1)

    tous simplement car en France on a plus de reserve comme il y a 10-15 ans : les magasin ont maximum 5 jours de reserve . en bloquant les routes ,il mette une pression supplémentairement au patronat qui ne pourra que ceder façe a l'opinion publique. apres les routes c'est d'une façon leur lieu de travail .

    jagcavendish
    jagcavendish      (réponse à R1)

    tous simplement car en France on a plus de reserve comme il y a 10-15 ans : les magasin ont maximum 5 jours de reserve . en bloquant les routes ,il mette une pression supplémentairement au patronat qui ne pourra que ceder façe a l'opinion publique. apres les routes c'est d'une façon leur lieu de travail .

Votre réponse
Postez un commentaire