En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En 2010, les dirigeants de Yandex étaient reçu par Dmitri Medvedev, alors président, pour les féliciter d'avoir créé un concurrent de Google.
 

Saisie par Yandex, le moteur de recherche russe, l’autorité anti-monopole reproche à Google d’imposer ses services sur les smartphones sous Android. Le géant français risque une amende équivalent à 15% de son chiffre d’affaires sur le mobile.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire