En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un scandale de viande avariée secoue le Brésil.
 

Le Brésil est le premier exportateur mondial de bœuf et volaille. Mais la semaine dernière un vaste scandale a été mis au jour: présence de bactéries de type salmonelle, usage de substances cancérigènes et d'étiquettes falsifiées pour camoufler la viande avariée. Des pays ont d'ores et déjà mis en place des mesures restrictives.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • AlexLacourt
    AlexLacourt     

    Ce n'est qu'un scandale parmi d'autres qui ne fera pas changer les habitudes alimentaires de la plupart des gens. Selon la FAO, la consommation de viande rouge devrait doubler dans les 20 prochaines années.
    L'élevage détourne des ressources nécessaires à l'alimentation humaine et contribue à la faim dans le monde :
    33% des terres cultivables de la planète sont utilisées à produire l'alimentation des animaux d'élevage ; 26% de la surface des terres émergées non couvertes par les glaces est employée pour le pâturage.
    Au total, ce sont 70% des terres à usage agricole qui, directement ou indirectement, sont consacrées à l'élevage.
    35,5% du volume des céréales produites dans le monde sert à nourrir les animaux d'élevage.
    Les terres agricoles françaises sont accaparées par les animaux d'élevage : 2/3 des terres agricoles sont destinées à l'alimentation animale, que ce soit en pâturages ou en cultures de plantes pour l'alimentation des animaux.
    Si tout le monde se mettait à réduire un peu sa consommation de viande la crise environnementale, sanitaire et humaine que nous traversons s'en retrouverait grandement améliorée....

Votre réponse
Postez un commentaire