En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Se loger coûte la moitié des revenus pour un Français sur trois

Mis à jour le
Les dépenses des Français pour se loger sont passées de 34,6% des revenus en 2010 à 37,6%.
 

Les coûts pour se loger augmentent à tel point qu'un tiers des Français y consacre désormais au moins la moitié de ses revenus, selon un sondage Ipsos pour SeLoger.com, paru ce 8 avril.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • babaste
    babaste     

    <<Pour autant, les sondés "apprécient toujours ce cocon protecteur malgré l’augmentation du budget qu’ils doivent y consacrer", commente Karine Reffet, Porte-parole de SeLoger.com.>> La phrase la plus inutile du monde, faut être demeuré pour penser le contraire. On voit bien que Karine Reffet défend sont gagne pain

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Se loger coûte la moitié des revenus pour un Français sur trois, OUI, mais pour ceux qui travaillent avec un salaire dit moyen, celui de la classe moyenne qui n'a droit a rien mais qui a droit a tout les impôts plein pots et ce n'est pas fini.....

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    quand Mitterand fut interrogé sur le sujet, il ne trouvait rien à dire que la spèculation immobilière fait parti du système. En Allemagne c'est règulé par decret, et cela evite tant de problemes... Quand on taxe les droits de mutation dans un grand pays comme la France, laisse le marché locatif s'auto règulé, on arrive à l'immobillisme et la crise du logement, car personne veut payer des milliers d'Euros pour prendre un travailailleurs. La France est un vieux pays, quià recréer le fèodalisme au quotidien et l'existance des pèages à figer pour longtemps, sauf pour les fonctionnaireset les cadres, l'ensemble des petits et moyens salariés , les jeunes, à tenter de dynamiser leur quotidien. C'est si vrai que beaucoup en sont à rester aux chomage que de prendre un travail ailleurs!!.

  • rebelle80
    rebelle80     

    Si, c'est possible, face à un propriétaire, non pas face à une agence, mais c'est difficile, car les loyers sont chers, et il faut se priver, mais les logements sociaux sont réservés aux familles ................oups ! chuttttttttttttttt, j'avais moins de 1600 euros par mois pour deux personnes, et j'ai trouvé un type deux à plus de six cent euros, si j'avais attendu un logement social (je suis toujours en attente) , je serais toujours à la rue ! alors, qu'on arrête de me bassiner avec certains avantages pour une certaine partie de la société !

  • Dark Ryus
    Dark Ryus     

    Et c'est écrit chauffage, gaz, taxes, etc.... compris, donc on dépasse 33% largement.

  • For Ever
    For Ever     

    La règle des 33% c'est pour un emprunt financier, pas pour un loyer.Et Sur Paris tu ne trouves rien si tu n'as pas un garant solide derrière...sauf peut être un placard à balai à 450€/mois pour un petit 10m²

  • Sigmundy Freud
    Sigmundy Freud     

    comment les gens arrivent il a signer le bail si leur loyer represente plus de 33 % DES REVENU normalement c'est pas possible a moins d'avoir un garant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Ebichu
    Ebichu     

    un 20m² dans paris, 850e de loyer, 1200e de caution, 1200/1300e d'honoraire si on passe par une agence, voilà comment claquer près de 3500e en une journée pour essayer de se loger sur paris, c'est juste ridicule

Votre réponse
Postez un commentaire