En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ségolène Royal, vice-présidente de la nouvelle BPI
 

Dans une interview à Libération du 7 mai, la vice-présidente de la Banque publique d'investissement revient sur le rôle qu'elle souhaite voir jouer à cet établissement. Tout en décochant quelques flèches en direction de l'administration et des banquiers.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • favez
    favez     

    Comme dab, Royal a raison sur toute la ligne; cette bpi est son bébé, elle l'a imposée à Hollande ; elle l'a créé depuis longtemps chez elle et ça marche;region en pointe en economie verte, reconnue internationalement, nombreuse entreprises et emplois créés par ce biais, il est normal qu'elle gère tout ça; normal qu'elle préside celle du pays et heureusemnt car elle veille au grain; il ne s'agit pas de faire une enième banque, comme les autres qui cherche son profit ; merci Mme Royal; les quelques mesures économiques bénéfiques au pays, viennent de vous; soyez vigilante

  • Robert24
    Robert24     

    Allons, allons, Mme Royal, dites le franchement, il faut dépanner Zoé afin de protéger votre département ! Ce ne sont jamais que des fonds de l'Etat; n'est-ce pas !

  • valgego
    valgego     

    Madame Royale rêve de voir la banque dont elle a été nommée vice présidente par l'opération du saint esprit , échapper aux professionnels compétents , pour tomber aux mains des politiques dont elle est le désastreux modèle de gestion ,et occulter l'impact sur l'emploi , d'une politique inconséquente et dévastatrice en injectant dans les tentatives de renflouage qui lui sont chers , l'argent destiné à la créativité de tous. . La BPI ,comme son nom l'indique est une banque d'investissement , pas un fonds d'intervention pour entreprise en faillite , une réserve monétaire pour assistanat partisan etc etc ........Madame Royale est comme les comètes , malgré une éblouissante queue de traine , quand elles passent , elles ne donnent qu' une vague idée du vide sidéral ou elles évoluent .

Votre réponse
Postez un commentaire