En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Serge Papin était l'invité de BFM Business, ce mercredi 5 février.
 

Le président de Système U était l'invité de BFM Business, ce mercredi 5 février. Il a notamment dénoncé un marché de la grande distribution "déséquilibré et désinflationniste".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • veauchien
    veauchien     

    grande distribution de mensonges, n'est ce pas les quotas laitiers qui encadrent la production laitière en France ? Si M.Papin dit qu'il y a un déficit de production laitière en France n'est-elle pas voulu (volontairement ou involontairement) par l'Europe ? Dans ce cas "revoir" les quotas accordés aux paysans à la hausse ou bien les compensations UGB semblent nécessaire...Bref revoir 40 à 50 ans de Politique Agricole Commune et système de quota. Sans doute M Papin a-t-il plutôt voulu dire que les producteurs ne sont plus d'accord de vendre du lait à perte (0,35 Euros/L) aux GMS dont système U qui elles veulent le beurre, les produits laitiers, les produits transformés et l'argent du beurre, des produits laitiers et des produits transformés...en évitant d'acheter tous les produits ailleurs cad à l'étranger (à cause de la hausse du prix de l'énergie). Enfin peu importe, quand il y aura plus d'herbe pour les vaches, il y aura du maïs pour le coca d'Atlanta ! Coquin de sort.

  • concombre masque
    concombre masque     

    ehh pas faux , pas faux !!!!

  • HERRIN
    HERRIN     

    Culotté , il nous explique que son CA progresse , qu'il acquiert de nouveaux clients et il se défausse sur la concurrence qui paie le lait 35 euros , incitant ainsi les producteurs à fermer. De fait il nous explique qu'il n'arrive plus à trouver du lait pour mettre dans ses rayons, pourquoi ne paie-t-il pas 40 euros et là il aura des producteurs qui viendront frapper à sa porte au détriment des autres grandes surfaces , et puis expliquer que c'estla faute des MMS qui ont chuté de 17%.....là c'est le pompon..................

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Tout est une question de temps, demain les fermiers seront salariés et les terres seront dans la mains de multinationales. La chute des prix n'est plus liée à la surproduction, mais bien à une concurence mondiale sur le marché alimentaire. Avec une main d'oeuvre relativement bon marché des paysans français qui battent des records d'heures de travai impayées pour survivre, la France est incompètante pour fixer les prix qui permettrait la survie des exploitations endentées, incompètante pour interdire les OGMs, incompètante pour limiter les importations. La France peut seulement rèduire les taxes pour les agriculteurs, et faire payer par les français leurs pensions, leur santé, alors qu'ils avaient refusé de participé à la Sècurité sociale! Le monde à changé aussi pour eux....

  • concombre masque
    concombre masque     

    qu'attend il pour payer ses fournisseurs au juste prix , avec un délais de paiement correct,
    ne pas l'arnaquer sur les invendus ou la mise en place dans le magasin et surtout acheter français ? ces gens sont responsable de la misère actuelle ,ils se rendent compte que pour améliorer le CA ils n'ont plus que la solutions d'ouvrir de nouveaux magasins
    c'est à dire de scier la branche sur laquelle ils sont assis

Votre réponse
Postez un commentaire